07/06/2010

De nouvelles jeunes pousses sacrifiées par le PSG ?

Le Paris SG n'est pas ce que l'on peut appeler un club formateur. Les évènements récents sont là pour le prouver. La direction sportive francilienne envisagerait en effet de se séparer de plusieurs jeunes cet été de l'équipe première à la réserve.

 

Au classement des centres de formation français, le Paris SG n’occupe que la 14e place. Il faut dire que la Direction Technique Nationale juge les différentes formations selon différents critères parmi lesquels la présence assidue de joueurs issus du cru au sein des équipes premières. Et à ce petit jeu là, le club de la capitale n’est pas le meilleur. Pourtant, Clément Chantôme (22 ans), Younousse Sankharé (20 ans) ou encore Granddi Ngoyi (22 ans) figurent souvent dans le groupe professionnel. Seulement, comme ils n’ont pas convaincu Antoine Kombouaré, leur temps de jeu est famélique. Du coup, ces trois éléments, annoncés comme très prometteurs, devraient s’envoler vers d’autres cieux. Auxerre est très intéressé par le premier, la Bundesliga apprécie les qualités du second tandis que l’OGC Nice montrerait un intérêt pour le troisième.

 

À l’image de ce qui se passe chez les professionnels, les jeunes de l’équipe réserve devraient eux aussi quitter le navire. Selon Le Parisien, la saignée sera sans doute très importante. Ainsi les milieux de terrain Maxime Partouche (20 ans), Hakeem Achour (21 ans), Zanké Diarra (24 ans) et Abdelaziz Barrada (20 ans), le défenseur Kévin Afougou (20 ans), le latéral Brice Djadjédjé (20 ans) ainsi que l’attaquant Yoann Arquin (22 ans) ne seront pas retenus par le club. Pour le directeur du centre de formation Bertrand Rezeau tout semble logique. « C’est la vie d’un centre. C’est tout à fait normal, et encore on s’en tire mieux que certains clubs puisque sur cette génération, 4, voire 5 joueurs ont signé au PSG ou ailleurs », a-t-il expliqué.

 

Il convient toutefois de s’interroger sur les raisons de cet exode massif, certains des joueurs cités n’ayant quasiment jamais pu avoir une opportunité à l’étage supérieur alors qu’on leur prédisait un avenir flamboyant (on pense surtout à Partouche et Barrada) et que le comportement de leurs aînés n’a pas été exempt de tous reproches cette saison. À l’heure où le PSG vient de remporter le championnat de France des moins de 19 ans et a terminé second dans la catégorie moins de 17 ans, on ne peut qu’espérer que la nouvelle génération ait plus de chances que la précédente...

 

Source : Footmercato

19:11 Publié dans Mercato | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Adieux les pousses mortes...

Écrit par : tomalecoeuràparis | 08/06/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire